Le fonctionnement de la classe pparatoire ECP

Les conditions requises pour entrer en classe préparatoire ECP

Un parcours
en lycée
professionnel
Une inscription sur Parcours Sup
Un profil ambitieux et motivé
 

Les objectifs de la formation

Ces classes préparatoires ont pour originalité d’être ouvertes aux seuls bacheliers de la voie professionnelle, essentiellement de la filière tertiaire. Elles les préparent en trois ans aux concours d’entrée aux grandes écoles de commerce et de gestion. Les candidats aux concours des écoles de commerce issus de cette voie ont les meilleures chances d'intégrer dans de bonnes conditions.

Pour me lancer dans le continuum classe préparatoire + grande école de commerce : 

  • J'ai pour objectif de faire des études longues (bac+5, diplôme de master) par opposition aux formations courtes (bac+2).

  • Je vise un parcours académique d'excellence dans l'une des grandes écoles de management reconnues par la conférence des grandes écoles.

  • Je ne sais pas encore exactement dans quel secteur je veux postuler et je me laisse la possibilité de choisir plus tard en adoptant une filière généraliste.

  • Je souhaite accéder à des postes d'encadrement, de direction ou créer ma propre entreprise.

  • Je privilégie un parcours qui donne une grande place à la culture générale, au développement de compétences transversales et à la possibilité de réaliser un cursus international.

Grâce à un parcours classe préparatoire + école de commerce, je peux : 

  • Développer un esprit critique et de synthèse sur des sujets variés

  • Apprendre des méthodes pour augmenter mes capacités de travail et de mémorisation

  • Approfondir mes capacités de rédaction et d'argumentation

  • Travailler mon aisance à l'oral pour mieux m'exprimer pour parler de moi ou d'un sujet d'actualité

  • Me lancer des défis avec d'autres étudiants motivés et apprendre à mieux me connaître

  • Vivre des expériences à l'international : stage ou période universitaire

  • Découvrir l'activité d'une vie associative, véritable micro-entreprise au sein d'une école

  • Améliorer mon employabilité : d'après la conférence des grandes écoles, 9 diplômés sur 10 trouvent un emploi dans les 6 mois d'obtention de leur diplôme et 8 sur 10 décrochent un CDI !

  • Développer mes compétences dans des secteurs variés : gestion, finance, marketing, comptabilité, droit, ressources humaines, contrôle de gestion, entrepreneuriat, ...

  • Obtenir un diplôme de master visé et gradé reconnu par l'Etat (par le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche) en France mais également en Europe et à l'étranger

  • Obtenir un double diplôme différenciant en optant pour un master spécialisé

Le parcours en classe préparatoire ECP dispense les enseignements suivants :

- Les enseignements généraux : culture générale (français et philosophie), LV1 et LV2, accompagnement personnalisé.

​- Les enseignements technologiques : mathématiques, économie-droit, management et sciences de gestion.

 

Pour plus de détails concernant l’organisation disciplinaire, se référer aux sites internet des lycées concernés :

En plus des heures de cours, l'étudiant suit des heures de khôlle dans chaque matière : 

Pour chacune des 7 matières, l'étudiant est accompagné dans ses études par des interrogations orales, individuelles ou collectives. Son niveau est donc évalué et suivi régulièrement si bien que des conseils peuvent être prodigués pour ajuster ses méthodes de travail et de raisonnement et l'encourager dans sa progression.

Les perspectives d'emploi et les débouchés : 

Selon la 27e enquête d'insertion (2019) de la conférence des grandes écoles, le parcours grande école assure une employabilité élevée.

 

Avec 9 diplômés sur 10 en activité moins de 6 mois après leur diplomation, et 8 sur 10 en moins de 2 mois, les indicateurs enregistrés sont les plus élevés depuis 2010. 

La part des contrats à durée indéterminée progresse encore : en 2019, 82,2 % des jeunes diplômés sont embauchés directement en CDI soit 1 point de plus que l'année 2018.

En 2019, le salaire brut moyen annuel proposé aux jeunes diplômés dès leur entrée dans la vie active connaît une augmentation significative. En France, celui-ci s’établit à 34 920 € (hors primes), contre 34 122 € l’année dernière, soit une hausse de 2,6 % pour les managers.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon