l'Association

L’ADEPPT, Association De Promotion des classes Préparatoires Option Technologique est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

L’objet de l’ADEPPT est d’assurer la promotion de la voie économique et commerciale technologique auprès d’un certain nombre de partenaires, notamment auprès des Grandes Écoles de management et de gestion.

Elle permet à ses membres de participer activement aux évolutions et réformes des classes préparatoires économiques et commerciales.

Par ses contacts avec les Grandes Écoles et les Inspections Générales des disciplines enseignées elle participe à l’évolution de la structure ou de la nature des concours.

Enfin, elle fédère les initiatives de ses membres et participe à leur formation professionnelle par l’organisation de rencontres disciplinaires et interdisciplinaires.

Les membres de l’association sont des professeurs et des responsables de Classes Préparatoires Économiques et Commerciales Technologiques françaises.

Le mot du président 

Quentin Leroux

Fondée en 1995, l’ADEPPT œuvre à la promotion des classes préparatoires économiques et commerciales voie technologique (ECT) et a depuis élargi son champ d’action aux classes préparatoires ATS économie gestion (Adaptation Techniciens Supérieurs).

 

Les buts de notre association sont multiples : promouvoir nos classes auprès de différents publics bien sûr (les grandes écoles, les candidats, les enseignants prescripteurs, les acteurs de l’orientation, mais également un public plus large), fédérer les initiatives de ses membres, faciliter leur participation aux évolutions de la structure et des programmes des classes préparatoires, contribuer aux échanges disciplinaires et interdisciplinaires.

 

Nos classes constituent de formidables leviers de réussite et des ascenseurs sociaux indéniables pour un nombre toujours plus important d’étudiants. Compte tenu de leur place particulière dans l’écosystème de l’enseignement supérieur (multiples freins à la candidature, parmi lesquels l’autocensure et les enjeux financiers…), elles nécessitent une présence continuelle sur le terrain, pour informer, rassurer et convaincre. Forte de ses adhérents toujours plus nombreux, l’ADEPPT s’y attèle, en collaboration avec ses partenaires associatifs et institutionnels.

Les membres du bureau

Vice-Présidente

Marie BERRAH-SABAU

professeur d'économie droit

Président

Quentin LEROUX

professeur de management et sciences de gestion

Vice-Président ATS

Olivier HANNART

professeur en classe ATS

Secrétaire

Anne-Sandrine PAUMIER

professeure de mathématiques

Trésorier

Xavier SCHNEIDER

professeur de management et sciences de gestion

Le mot de la fondatrice

Régine Bertrand

Créées en 1976 par Lionel Stoleru, infatigable pionnier de l’égalité des chances, les classes préparatoires HEC option technologique ont peu à peu trouvé leur place dans le paysage des classes préparatoires : elles sont au nombre de 47 aujourd'hui. Leur particularité voulue par Lionel Stoleru : un cycle préparatoire en deux années afin d’accompagner l’ouverture sociale de ces classes en leur donnant une année de plus que les classes préparatoires réservées aux bacheliers généraux.

La rénovation des lycées de 1993 transforme les différents bacs : les bacs généraux deviennent S, ES et L et les bacs G et H créés en 1968 deviennent STT. (Classes de 1ères rénovées en 1993 classes  de terminale en 1994.)

Dans la continuité de cette réforme des lycées le Ministère de l’Education très logiquement prépare en 1994 la réforme des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Industrielles ou Commerciales pour une mise en œuvre à la rentrée 1995. Une innovation majeure : ces classes traditionnellement en 1 an passent à 2 ans, prenant acte d’une part de l’enrichissement du nouveau bac et des évolutions des Grandes Ecoles, d’autre part du taux élevé de redoublants des classes préparatoires aux grandes Ecoles jusqu’ici  en un an.

Compte tenu de sa spécificité d’un cursus en 2 ans, dans un premier temps, nos classes préparatoires HEC option technologique, devenant ECT ne semblent pas concernées.

Nous apprenons par hasard la tenue d’une réunion des Inspecteurs généraux et des grands responsables d’associations en vue de concevoir les nouveaux programmes des classes préparatoires rénovées. Aucune mention de la voie technologique ! Ni de ses représentants !

Une réunion téléphonique mobilise les professeurs des classes préparatoires Option Technologique existantes et le mouvement des troupes est efficace : les prépas « techno » seront elles aussi réformées, et nous serons associés à cette réforme. Le 13 mars 1995 nous participons  avec l’Inspection générale à un groupe de travail au Ministère de l’Enseignement supérieur et nous serons associés à la création des nouveaux programmes.

Outre les participants institutionnels, Ministère et Inspections Générales, Grandes Ecoles, Direction des Concours, les associations de professeurs font aussi partie des commissions de réforme : L’APHEC, Association des professeurs de prépa HEC dont les défenseurs de la voie technologique avaient le soutien. L’APSTE Association des professeurs de Sciences et Techniques Economiques (ancien nom des professeurs d’Economie et Gestion)

Mais l’APHEC se doit aussi à la défense des autres voies, largement majoritaires. L’APSTE  première association défend les seuls professeurs de STE (Sciences et techniques Economiques) ce qui est réducteur par rapport à tous les professeurs exerçant en voie technologique.

En résumé, pour peser dans les débats, il faut se représenter soi-même et différemment. Le 25/03/1995 les statuts de l’ADEPPT sont déposés à Brest. JO du 18 avril 1995.  L’ADEPPT (Association de Développement et de Promotion des Classes Préparatoires option Technologique) est née et sera déclaré au JO du 18 avril 1995.

 

Nous avons toujours insisté, au cœur de l’ADEPPT,  sur le rôle de promotion sociale de nos classes. Les jeunes de bac technologique ne bénéficient pas, le plus souvent, de prescripteurs familiaux. Il n’est pour l’instant pas naturel, même pour les meilleurs, de penser « classe préparatoire ».

 

Ce que l’ADEPPT n’est pas : Une Association de Professeurs motivée par des considérations de statuts. Si les particularités de notre voie peuvent rendre nécessaires des interventions en haut lieu : Inspection Générale, Ministère, Grandes Ecoles, l’ADEPPT ne doit pas se substituer aux associations de Professeurs existantes comme l’APHEC mais œuvrer avec elles pour atteindre les objectifs. Nous sommes plus forts en alliant nos efforts.

L’ADEPPT conseille systématiquement à ses adhérents de s’inscrire en parallèle à l’APHEC.

Une quinzaine de classes en 1993. Plus d'une quarantaine désormais ! Le pari peut sembler gagné. En réalité la méconnaissance de nos classes préparatoires en lycées  reste grande : le déterminisme social joue encore de façon trop importante. Nos classes ne sont pas toujours remplies. Nous devons continuer à œuvrer, renforcés par les belles réussites de nos anciens et par les  qualités humaines qu’ils témoignent souvent, nous rendant fiers de ce beau métier. Quel métier procure autant de satisfactions par sa valeur ajoutée ?

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon